Comment trouver une idée de business qui fonctionne

Vous aussi vous aimeriez vous lancer à votre propre compte ? Devenir entrepreneur indépendant ou chef d’entreprise ? Vous avez envie de proposer de la valeur ajoutée ou alors vous êtes curieux et vous vous demandez comment il faudrait faire… Mais vous ne savez pas bien comment trouver une idée de business qui fonctionne.

manque d'idée

Vous lisez le bon article !

Salut c’est Florian, dans cet article je vais vous apporter ma connaissance et mon expérience autour des différentes façons de trouver LA bonne idée. L’idée d’entreprise ou de business qui peut fonctionner, celle qui a du potentiel. Toutes les entreprises dont j’ai entendu parler, ainsi que toutes les entreprises pour lesquelles j’ai travaillé, ont en commun de cocher au moins une des cases que je vais vous présenter.

Voici le plan que je vous propose pour répondre au mieux à vos questions :

  1. Avant tout, qu’est-ce qu’un business qui fonctionne ?
  2. Pourquoi l’idée est-elle si importante ?
  3. Comment trouver cette fameuse idée ?!

Bonne lecture 🕮

Qu’est-ce qu’un business qui fonctionne ?

 

Pourquoi l’idée du business est importante ?

 

Comment trouver une idée de business qui fonctionne

Répondre à un besoin du quotidien

Un business qui fonctionne, c’est un business qui a des clients. Or vous êtes vous-même un client ! Si vous avez besoin de quelque chose qui n’existe pas, ou dont les produits sur le marché actuel ne vous conviennent pas, vous n’êtes sans doute pas la seule personne dans ce cas !

J’adore les exemples alors regardez : le fil de votre aspirateur est long mais pas assez pour aller partout dans l’appartement. Ou alors il est trop fragile et il suffit de quelques mâchouilles de la part de votre chat pour qu’il se coupe. Peut-être même que, comme moi, vous faites des nœuds et vous vous mettez les pieds dedans… et puis ça prend de la place ce machin.

ET HOP ! L’invention de l’aspirateur sans fil ! Il ne tient pas de place, il ne peut pas être mangé par votre chat ou alors il a vraiment faim et il faut penser à le nourrir. Vous ne vous emmêlez plus les pieds dedans et vous pouvez aller partout dans l’appartement avec.

Voilà, une invention, qui un jour a été au stade de simple idée, émergeant d’une problématique au quotidien. Si on pousse le raisonnement un peu plus loin, presque chaque objet de votre quotidien n’est qu’une réponse à une problématique. Même l’essuie-mains.produit

Transformez les objections en opportunités

Rejoignant un peu le point précédent, il s’agit de comprendre le potentiel derrière la phrase “je ne peux/veux pas parce que…”.

En l’occurrence, pour garder notre étude de cas sur l’électroménager, je vous ai pris un exemple de mon quotidien. J’adore les légumes, et j’apprécie beaucoup me dire qu’ils m’apportent des vitamines, des minéraux etc. Or il y a quelques années, j’ai lu que la cuisson, notamment à haute température, détruisait une bonne partie de tous ces nutriments qu’on ne trouve pas forcément dans d’autres aliments. J’étais un peu déçu

Peut-être qu’un jour, quelqu’un s’est dit “il faut que je trouve un moyen de cuire les aliments sans enlever les vitamines”. ET HOP ! L’invention du cuiseur vapeur. Alors pour ce cas, je ne pense pas que ce soit la vraie histoire de l’invention du cuiseur vapeur, mais ça aurait pu être le cas.

Vous voyez, on a transformé une objection “j’aimerais manger des légumes cuits MAIS il perdent des vitamines”. En opportunité “je vais créer une façon de les cuire pour garder les vitamines”.

Se créer un différenciant

Il s’agit dans ce cas de ne pas se risquer à réinventer la roue. Inspirez vous d’un business qui fonctionne déjà, et réappropriez le vous. Il ne s’agit pas de tout copier bien évidemment, mais vous avez votre personnalité, votre façon de faire du marketing, votre façon de designer un produit etc. Assurez vous que le marché que vous adressez puisse accepter un nouvel acteur, vous et vos produits. Si c’est le cas alors vous pouvez vous lancer, avec une stratégie rondement menée et des FCS maîtrisés vous ferez à coup sûr une réussite.

Je reviendrai sur les FCS dans un article suivant (Facteurs-Clés de Succès).

Cette stratégie a plusieurs avantages :

  • Vous êtes certains que ce marché a du potentiel, votre réussite ne dépend que de votre stratégie à l’exploiter.
  • On sait que 9 projets d’entrepreneuriat sur 10 n’aboutissent pas, vous maximisez vos chances d’être dans les 10% qui réussissent.
  • Vous gagnez beaucoup de temps, d’énergie et de ressources.

Faire un brainstorming

Le but de cette méthode est de créer une effusion d’idées, dans l’optique de faire émerger des idées qui créent un déclic !

C’est une méthode qui est nécessaire, vous devrez dans tous les cas passer par là. Mais elle n’est pas suffisante, c’est à dire que réaliser cet exercice ne suffira pas à dire “mon idée fonctionnera”. En général on réalise cette étape une fois qu’on a déjà réalisé une des trois méthodes avant.

Voici comment on s’y prend :

Dans quel secteur chercher une idée ?

Partez d’un point de départ que vous maîtrisez. Vous avez une compétence particulière, un savoir-faire, la maîtrise d’un process, ou vous sentez que tel marché a du potentiel. Peut-être même que votre entourage est une opportunité ! Un cousin qui tient une micro-entreprise en électronique ? Parfait, c’est un point de départ pour réaliser un brainstorming sur un secteur.

Dans notre cas, admettons que nous avons une bonne connaissance de l’évolution des produits électroménagers.

La méthodologie pour faire un bon brainstorming

Alors prenez une feuille, ou un tableau blanc comme moi, et écrivez votre thème au centre (pas trop grand).

Ensuite, écrivez autour toutes les idées qui ont un lien avec le secteur que vous avez choisi pour chercher votre idée. Tous les mots ou idées sont bons, n’effacez rien ! Tout ce qui est un peu éloigné peut être écrit sous forme d’idée flottante, c’est à dire un peu à l’écart de votre nuage de mots.

[photo]

Comment exploiter notre brainstorming ?

L’exercice ainsi réalisé a de grandes chances de vous éclairer sur le secteur dans lequel vous envisagez de vous lancer. Et peut vous déclencher une idée soudaine du type “c’est vrai que les produits de lessive ne sont pas satisfaisants par rapport aux nouvelles façon de consommer”. Exactement comme le déclic en direct que j’ai eu dans la vidéo sur le sujet !